Startseite Corona-Virus La médecine complémentaire pour combattre le Covid long

La médecine complémentaire pour combattre le Covid long

von Redaktion Millefolia

Romaine Jean

Le covid long touche des dizaines de milliers de personnes en Suisse et, aujourd’hui, nombre d’entre elles se tournent vers la médecine complémentaire. A Genève les HUG encourage l’acupuncture ou autre médecine naturelle, pour soigner la maladie.

Maude travaille dans l’humanitaire, a 28 ans. Elle était sportive et en parfaite santé, lorsqu’elle contracte le virus, en avril 2020. « Les symptômes ont été très violents. Durant une année, j’ai souffert de fatigue, maux de tête, insomnies, problèmes respiratoires et le goût des aliments avait changé. J’ai continué à travailler mais je devais parfois rentrer chez moi, au bout de quelques heures, épuisée ».

Chacun a un traitement personnalisé, car les symptômes sont différents d’un malade à l’autre.

Maude décide alors, de pousser la porte du Heath Garden Wellness de Genève, un cabinet de médecine chinoise, où pratique le Dr. Li, qui a travaillé en milieu hospitalier « J’ai lu la littérature médicale produite par mes collègues de la province de Wuhan, d’où est parti le virus », nous dit le Dr. Li, qui suit actuellement une septantaine de patients qui souffrent du Covid long. Chacun a un traitement personnalisé, car les symptômes sont différents d’un malade à l’autre.

Dr. Li

Dr. Li

Pour Maude, c’est la thérapie par ventouses qui a été choisie, qui améliore la circulation sanguine, soigne les problèmes respiratoires et détoxifie l’organisme. Le Centre utilise aussi souvent la pharmacopée chinoise, pour renforcer le traitement d’acupuncture.

Qu’est-ce que le Covid long ?

L’étude de la maladie reste un défi pour les chercheurs, dans la mesure où les symptômes sont hétérogènes. « Ils peuvent durer des mois », nous dit le Dr. Li. « Mon patient le plus âgé a une soixantaine d’années, le plus jeune 23 ans. Ce qui est frappant, c’est que ces malades ne souffrent d’aucune autre maladie chronique. Je dirais qu’ils sont en bonne santé, n’était le Covid long. Cela a sans doute à voir avec le système immunitaire ». On ne sait pas encore tout de ce virus et de son mode de guérison. Selon la définition de l’OMS, les patients qui présentent des symptômes, excluant d’autres causes, trois mois encore après l’infection, souffrent de Covid long. La maladie touche tous les âges, avec plus ou moins d’intensité.

Sauvée par la médecine complémentaire

La thérapie par ventouses

La thérapie par ventouses

Maude est guérie aujourd’hui mais, dit-elle, « dans un premier temps, mon médecin traitant était démuni. J’ai été sauvée par la médecine complémentaire ». Outre l’acupuncture, elle a également été soignée par la thérapie par l’ozone, qui utilise un mélange gazeux d’oxygène et d’ozone, qui agit sur les systèmes de régulation de l’organisme.

Dans un premier temps, mon médecin traitant était démuni. J’ai été sauvée par la médecine complémentaire.

« 10 à 30 pour cent des personnes infectées par le virus souffre de Covid long », nous dit le Dr. Nehmé Mayssam, cheffe de l’unité mise sur pied par les HUG à Genève, pour soigner les malades de Covid long, où une quinzaine de médecins sont mobilisés, toutes spécialités confondues. Les HUG ont également lancé la première plateforme interactive d’information et d’échanges, entre les patients qui souffrent des symptômes post-Covid et les professionnels qui les traitent.


Interview du Dr. Nehme Mayssam, cheffe de clinique et coordinatrice de l’unité de consultation Covid long dans le Service de Médecine de Premier Recours des HUG

Dr. Nehme Mayssam

Dr. Nehme Mayssam

10 à 30 % des personnes infectées par le Covid, qui souffrent de Covid long. C’est énorme …
Dr. Nehme Mayssam:
Oui, mais la sévérité et l’impact des symptômes varient beaucoup d’un patient à l’autre, on le voit à notre consultation. Il ressort de nos recherches cliniques qu’un tiers des patients gardent des symptômes après six semaines. Mais j’aimerais dire que la majorité finit par se porter mieux.

Est-ce que la médecine conventionnelle est démunie ?
Pas du tout mais il faut être clair, il n’y a pas de pilule magique, de traitement médicamenteux spécifique pour traiter le Covid long. Dans notre unité, nous appliquons une médecine conventionnelle et intégrative. A côté des soins classiques, nous accompagnons et encourageons les personnes qui le demandent à avoir recours aux médecines complémentaires, acupuncture, ostéopathie, phytothérapie, bilan nutritionnel, vitamines si besoin.

Nous sommes très ouverts et la médecine complémentaire a montré des bénéfices dans le traitement d’autres maladies chroniques.

Nous avons également une consultation d’hypnose aux hôpitaux universitaires de Genève. Nous sommes très ouverts et la médecine complémentaire a montré des bénéfices dans le traitement d’autres maladies chroniques. Nous faisons également des projets avec des thérapeutes, en ville.

Y a-t-il des malades du Covid long qui ne peuvent être soignés ?
Nous savons de mieux en mieux soigner les symptômes post-Covid, mais, comme pour toutes les maladies chroniques, les traitements et durée des symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre. Selon une étude que nous sommes en train d’analyser, l’état de plus de la moitié des personnes s’améliore, 6 mois à un an après avoir contracté le virus. Passé ce délai, 20 pour cent des patients déjà symptomatiques ont encore des symptômes

Nous savons de mieux en mieux soigner les symptômes post-Covid, mais les traitements et durée des symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre.

Nous essayons d’être très vigilants, car, malheureusement, le post Covid ayant été médiatisé, il y a des personnes qui profitent de la détresse des malades et proposent des séjours en clinique à des prix exorbitants ou des remèdes miraclesOr les améliorations sont progressives et lentes.


Photos: idd

Avez-vous aimé cet article?
Chaque petit don contribue à rendre possible de futures contributions. Merci beaucoup!

Partagez cet article.

Schreiben Sie einen Kommentar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bleiben Sie informiert

und erhalten Sie per E-Mail eine Auswahl der besten Artikel und Informationen.

 

Millefolia:
natürlich
gesund
vielseitig

 

Millefolia-Newsletter: ausgewählte Artikel, Tipps und Veranstaltungen
Dakomed-Newsletter: Informationen zu politischen Entwicklungen und Verbandsaktivitäten

Welche unserer Newsletter möchten Sie abonnieren?

Vielen Dank! Wir haben Ihnen eine E-Mail gesendet, bitte bestätigen Sie Ihre Anmeldung durch Klick auf den Link.

Tenez-vous au courant

en recevant par courriel une sélection des meilleurs articles et informations. 

 

Millefolia :
Nature
Santé
Diversité

 

Infolettre Millefolia : articles choisis, conseils, manifestations
Infolettre Fedmedcom : informations sur l’évolution politique et les activités des associations

Infolettres désirées

Merci beaucoup ! Nous vous avons envoyé un e-mail, veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien.