fbpx
Startseite Corona-Virus Combattre le Covid-19 avec la médecine complémentaire ?

Combattre le Covid-19 avec la médecine complémentaire ?

von Redaktion Millefolia
Komplementärmedizin gegen Covid-19

Les Suisses cherchent de plus en plus à combattre le Covid par des remèdes naturels. Une étude scientifique le prouve et cherche les meilleures pistes pour terrasser le virus. Qu’avez-vous fait pour vous protéger du Covid-19 ? Avez-vous pris des vitamines ? Une huile essentielle ? Du paracétamol ? Avec quel résultat ? 

Une équipe de chercheurs de la Fondation Antenna et des Universités de Genève, Lausanne, Southampton et Greensboro, en Caroline du Nord, ont lancé une vaste étude sur le comportement du public face à la pandémie. Selon les résultats intermédiaires, 52% des Suisses ont choisi de traiter le Covid-19 avec des médicaments conventionnels, alors que 48% se sont tournés vers les médecines complémentaires. Surprenant ? Pas vraiment, selon Bertrand Graz, médecin spécialiste en santé publique et l’un des auteurs de cette étude. « La tendance est à la recherche de médication alternative », dit-il.

Dr. Graz, pourquoi cette étude ?
Nous nous sommes aperçus que les Suisses ont cherché, durant la première vague, toute sorte d’automédication, pour fortifier le système immunitaire, prévenir et soigner le Covid-19. Nous voulions savoir s’il y avait des pistes prometteuses, des remèdes efficaces, dans les médecines complémentaires.

Nous nous sommes aperçus que les Suisses explorent toute sorte d’automédication, pour prévenir et soigner le Covid-19.

Il y a beaucoup d’apriori et peu de sciences ou d’études cliniques en la matière. D’où l’intérêt de cette étude RTO, « Retrospective Treatment-Outcome », que nous avons lancée avec Joelle Houriet, Merlin Willcox et Pr Chantal Csajka. Cette méthode RTO est appliquée depuis des années par la Fondation Antenna et a permis d’identifier des remèdes efficaces et localement disponibles, contre le paludisme, le diabète et l’hypertension.

Combien de personnes y ont participé ?
972 personnes, selon la méthode du « snow ball », c’est-à-dire un recrutement par le bouche à oreilles. 72% sont des femmes dont l’âge moyen est de 48 ans. 30% des répondants ont eu une maladie respiratoire aigüe qui a pu être le Covid-19. L’écrasante majorité des personnes est romande. Nous voulons toucher toute la Suisse.

Selon les résultats intermédiaires, 48% se sont soignés avec des approches complémentaires. Ce qui semble beaucoup. Vous êtes surpris ?
Non. Personnellement, je suis pour tout ce qui marche. Une semblable étude, RTO, a été utilisée pour examiner les traitements utilisés contre la dysménorrhée, les douleurs durant les règles. Résultat : le traitement accompagné des meilleurs résultats était …la bouillote. Les Texans ont trouvé les mêmes résultats, avec une étude randomisée, il y a une dizaine d’années.

Quelles sortes de médicaments complémentaires ont été les plus utilisés ?

Hausmittel mit Ingwer

Les remèdes “maison”, comme le thé au gingembre et miel ou le miel et citron.

Il y a les remèdes “maison », comme le thé au gingembre et miel ou le miel et citron, les inhalations à la vapeur. 64 % des répondants ont utilisés des huiles essentielles, Eucalyptus, Tea tree et Ravinsara. Et il y a tous les compléments alimentaires et les vitamines C, D et le magnésium.

Ce virus du Covid-19 a encore beaucoup de secrets pour la médecine. Etes-vous certains de pouvoir avoir des résultats fiables ?
C’est vrai qu’’il y a encore beaucoup de mystères. Comment se fait-il par exemple que le Covid-19 peut terrasser certains patients, sans comorbidité, alors que d’autres n’ont que des symptômes légers ? Un remède a montré son efficacité c’est la dexaméthasone, qui a fait baisser la mortalité d’un tiers.

Comment se fait-il par exemple que le Covid-19 peut terrasser certains patients, sans comorbidité, alors que d’autres n’ont que des symptômes légers ?

La dexaméthasone est un remède utilisé depuis un demi-siècle pour modérer les réactions immunitaires trop fortes, qui arrive lors d’allergies par exemple. Le médicament ressemble beaucoup au cortisol, hormone naturelle sécrétée par notre propre corps par exemple en cas de stress. Il est courant, pas cher et est entré désormais dans la panoplie des soins en cas de Covid sévère.

Mais si nous trouvons des traitements de médecine complémentaire, qui permettent d’éviter l’hôpital ou qui soignent les symptômes persistants post Covid, comme les grandes fatigues ou les dépressions, ce sera évidemment très utile.

Lorsque le vaccin sera sur le marché, allez-vous vous faire vacciner ?
Oui bien sûr, s’il est distribué après des études complètes. Ne serait-ce que pour mieux protéger les patients fragiles, que je dois soigner.

Quelles sont les prochaines étapes de l’étude ?
D’avoir plus de participants ! Cette étude RTO nous permettra de déterminer, d’ici janvier prochain, si nous recevons assez de réponses, quels sont les traitements de médecines complémentaires associés aux meilleurs résultats pour prévenir et traiter le Covid-19.

Nous cherchons quels sont les traitements de médecines complémentaires qui donnent les meilleurs résultats.

Puis nous pourrons mener un essai clinique randomisé qui vérifiera l’efficacité, pour finalement, comme 4ème étape, procéder à des analyses de laboratoire. Les résultats donneront aussi des indications pour le soin des autres maladies respiratoires. L’enquête est en cours également aux Etats-Unis, en Angleterre, en Grèce, en Italie et en Chine.

Pour participer à l’étude


Dr. Bertrand Graz

Bertrand Graz

Bertrand Graz est chargé de cours à l’institut des sciences pharmaceutiques de suisse orientale, pour les médecines complémentaires, a une longue expérience de praticien  et de chercheur aux Etats-Unis, en Inde et au Laos notamment et coordonne l’Unité Médecines à la fondation Antenna.

 

 

 


Photos: idd, unsplash

Avez-vous aimé cet article?
Chaque petit don contribue à rendre possible de futures contributions. Merci beaucoup!

Diesen Beitrag teilen

Schreiben Sie einen Kommentar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Was Sie auch noch interessieren könnte:

Bleiben Sie informiert

und erhalten Sie per E-Mail eine Auswahl der besten Artikel und Informationen.

 

Millefolia:
natürlich
gesund
vielseitig

 

Millefolia-Newsletter: ausgewählte Artikel, Tipps und Veranstaltungen
Dakomed-Newsletter: Informationen zu politischen Entwicklungen und Verbandsaktivitäten

Welche unserer Newsletter möchten Sie abonnieren?

Vielen Dank! Wir haben Ihnen eine E-Mail gesendet, bitte bestätigen Sie Ihre Anmeldung durch Klick auf den Link.

Tenez-vous au courant

en recevant par courriel une sélection des meilleurs articles et informations. 

 

Millefolia :
Nature
Santé
Diversité

 

Infolettre Millefolia : articles choisis, conseils, manifestations
Infolettre Fedmedcom : informations sur l’évolution politique et les activités des associations

Infolettres désirées

Merci beaucoup ! Nous vous avons envoyé un e-mail, veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien.