fbpx
Startseite À lire Le Centre de la Pierre Blanche : Un concept novateur en Suisse

Le Centre de la Pierre Blanche : Un concept novateur en Suisse

von Redaktion Millefolia

Romaine Jean

C’est un lieu qui ne ressemble à aucun autre. Imaginez de passer une semaine dans un lieu idyllique, en bordure du lac de Neuchâtel, pris en charge par une équipe complète de thérapeutes de médecine complémentaire, qui vous parlent, vous écoutent et soignent autant votre corps que votre âme et votre esprit.

Le Centre de la Pierre Blanche, à Estavayer-le-Lac, a ouvert ses portes au printemps de l’an passé et sa philosophie se veut pionnière en Suisse. Au programme : acupuncture, homéopathie, méditation, marche nordique et autre tel que Qi Qong …, pour des soins ambulatoires ou un séjour résidentiel de 4 à 6 jours. Un séjour destiné à tous ceux qui veulent investir dans leur santé.

Un médecine intégrative

La Pierre Blanche : médecine et santé intégrative

« On ne dira jamais à personne d’arrêter la médecine classique, nous avertit d’entrée M. André Marchandise, le fondateur du Centre de la Pierre Blanche, qui se définit comme un philanthrope, passionnée par l’humain. Nos médecins savent donner des antibiotiques mais notre but s’inscrit dans un projet plus vaste. Nous voulons faire école avec la notion de médecine intégrative, qui marie disciplines classiques et thérapies complémentaires, un concept unique en Suisse et qui est sans doute amené à faire école. ». Cet ancien homme d’affaire a investi en 2014 dans le centre ambulatoire d’homéopathie de la Corbière, ouvert en 1993 par le Dr Choffat et construit un bâtiment résidentiel attenant, inauguré l’an dernier. Le Centre flambant neuf, de bois et de béton, au design moderne et soigné, jouxte le château historique de la Corbière.

Une équipe complète de thérapeutes de médecine complémentaire vous parlent, vous écoutent et soignent autant votre corps que votre âme et votre esprit.

Centre de médecine intégrative

La palette de soins qui y est offerte prend en compte toutes les dimensions des patients : physiques mais aussi émotionnelles et même spirituelles. On soigne ici tout autant des personnes qui se soucient de leur santé que des malades chroniques, des diabétiques, des cardiaques, des patients qui sortent de chimiothérapies, qui veulent apprendre à gérer leur stress, leur poids, ou faire un séjour de détox.

Une vingtaine de disciplines de la médecine complémentaire

alimentation naturelle

A l’arrivée les résidents sont reçus durant deux heures par un médecin, qui se charge de préparer, avec eux, un programme complet de soins, parmi la vingtaine de thérapies proposées : homéopathie, réflexologie, fasciathérapie, massage lymphatique, yoga, pleine conscience, art-thérapie, hypnose etc. Une philosophie qu’explique notamment Christel Graffagnino-Berruex, kinésiologue, qui, comme la plupart de ses collègues, possède son cabinet privé tout en consultant au Centre. « Chacun doit trouver son équilibre dans sa vie », dit-elle. « Ma discipline cherche à dénouer les blocages énergétiques. J’agis en complément de la médecine classique ».

Nos médecins savent donner des antibiotiques mais notre but s’inscrit dans un projet plus vaste. Nous voulons faire école avec la notion de médecine intégrative.

Outre le programme de thérapies complémentaires, proposé par les médecins et thérapeutes du Centre, les résidents sont suivis par des nutritionnistes, peuvent participer à des discussions de groupe, visionner des films, l’essentiel étant, dit-on à la Pierre Blanche, de prendre le bon chemin vers la sérénité et la santé, car les deux vont de pair. Ici un grand soin est apporté à l’alimentation, naturelle, biologique, de proximité et de saison, sans produits laitiers bovin, sans gluten et sans lactose. Durant tout le séjour, le résident dispose d’eau dynamisée et de tisanes à volonté.

Chacun sait que la prévention est la meilleure manière d’enrayer l’explosion des coûts de la santé.

traitements physiques, émotionnelles et spirituelles

Perspective

La direction du centre de la Pierre Blanche entend désormais s’ouvrir sur la région, pour faire école et diffuser ses messages. Elle a développé une offre de brunchs lors d’occasions spéciales, de cours de cuisine et de conférences. Pour l’heure, les séjours, dont les prix varient entre CHF 1’500.- à CHF 4’000.- la semaine, ne sont pas pris en charge par les assurances complémentaires. Des discussions sont ouvertes avec les caisses-maladies et de grands groupes hospitaliers pour développer des partenariats. « Chacun sait que la prévention est la meilleure manière d’enrayer l’explosion des coûts de la santé », dit André Marchandise. A la Pierre Blanche on croit dur comme fer que la médecine intégrative est la médecine d’avenir.


Interview Jean-Luc Tuma,
directeur du Centre de la Pierre Blanche

Il a été chef des soins infirmiers à l’hôpital universitaire de Genève. Il a dirigé l’EMS de Rolle. Il est une figure du paysage de la santé en Suisse Romande. Jean-Luc Tuma dirige depuis trois mois le centre de la Pierre Blanche

Qu’est-ce qui vous a poussé à accepter ce défi ?

Jean-Luc Tuma : Le Centre développe une philosophie de la santé qui me correspond. Il est basé sur une médecine humaniste, qui essaie de comprendre l’homme dans sa globalité. On le sait, la maladie est l’expression d’un déséquilibre du corps ou de l’esprit, de quelque chose de perturbé en nous. Nos thérapeutes soignent les maladies mais cherchent aussi à savoir ce que les patients essaient de leur dire. C’est une nouvelle approche. Les patients sont partenaires des thérapeutes, ils sont les experts de leur condition de vie. Tous les jours, nos treize médecins et thérapeutes se parlent entre eux et échangent sur leurs dossiers, pour une meilleure prise en charge.

Vous avez un programme de réadaptation oncologique, le programme ROC ?

C’est un programme précurseur en suisse romande pour restaurer la qualité de vie, après le traitement d’un cancer, avec 4 phases : les activités physiques, la nutrition, la psycho-oncologie et le soutien social, réparti sur deux demi-journées par semaine durant 10 semaines, en ambulatoire.

Vous avez occupé des postes importants dans des centres universitaires. Est-ce à dire que la médecine classique ne vous convainc plus ?

Pas du tout. Je crois évidement aux vertus de la médecine classique. Je me suis retrouvé en bloc opératoire, lors de transplantations du cœur et je suis émerveillé par les prouesses de la science. Mais la médecine moderne est très technologique et doit être complétée par une prise en charge plus globale du patient. Nous prenons en charge les cicatrices émotionnelles des personnes. Nous parlons du concept de « réconfortabilité ». Nous voulons être des partenaires des hôpitaux et des médecins allopathes.

La Pierre Blanche : médecine et santé intégrative

Photos: La Pierre Blanche, Romaine Jean

Avez-vous aimé cet article?
Chaque petit don contribue à rendre possible de futures contributions. Merci beaucoup!

Millefolia

Jetzt unterstützen

Millefolia

Jetzt unterstützen

Millefolia

Jetzt unterstützen

Millefolia

Jetzt unterstützen

Diesen Beitrag teilen

Was Sie auch noch interessieren könnte:

Möchten Sie auf dem Laufenden bleiben?

Dann melden Sie sich jetzt für unsere Newsletter an.

Der Millefolia-Newsletter informiert Sie über interessante Berichte aus der Welt der Komplementärmedizin, wertvolle Tipps und Wissenswertes zu natürlichen Heilmethoden.

Der Dakomed-Newsletter berichtet über Aktivitäten und Politisches rund um den Verband.

Welche unserer Newsletter möchten Sie abonnieren?

Vielen Dank! Wir haben Ihnen eine E-Mail gesendet, bitte bestätigen Sie Ihre Anmeldung durch Klick auf den Link.