Startseite Plantes médicinales «L’ortie est un trésor, à notre disposition»

«L’ortie est un trésor, à notre disposition»

von Redaktion Millefolia

Romaine Jean

Elle connait les plantes, pour fréquenter les prés et les forêts depuis toujours. Mais il est impossible d’enfermer Marlène Galletti dans une seule case. Elle est herboriste, fromagère olfactothérapeute, accompagnatrice de montagne, grande voyageuse et dans sa commune d’Ayent, organise des ateliers où l’on apprend à manger les trésors que la nature nous offre.

Marlène Galletti a une passion pour les Amérindiens, ces premiers habitants du continent américain. Son visage pourrait leur ressemblait mais elle a grandi dans le Valais central. « Je n’ai pas fait l’Université mais l’Univers est ma cité », dit cette grande voyageuse, qui a rencontré le Dalaï-lama et fait du fromage au Kirghizstan.

L’ortie, séchée, crue ou cuite, a tout. C’est une plante de chez nous, qui régule l’organisme et amène des protéines.

Marlène Galletti a passé 10 ans dans les alpages, comme bergère et fromagère. « Durant cette période, je me suis fixée comme but de me spécialiser, chaque année, dans trois plantes, en étudiant tout sur elles ».  Puis elle a suivi une formation d’herboriste, à l’école lyonnaise de plantes médicinales. Depuis, elle ne cesse d’apprendre. « Je partage beaucoup avec des amis biologistes. Il faut plus d’une vie pour connaître les plantes alpines. Ce qui me fait soucis, c’est la déperdition de la flore, causée par l’agriculture intensive, surtout sur le plateau suisse ». Elle a aussi une formation en olfactothérapie, une thérapie psycho émotionnelle, basée sur l’utilisation des odeurs des huiles essentielles des plantes.

L’ortie et les autres plantes miracles

Marlène Galletti accompagne aujourd’hui des randonneurs, en moyenne montagne. « J’aime l’ethnobotanique, car ce qui me passionne ce sont les liens entre les plantes, leur milieu et notre histoire humaine ».

A l’issue de la balade, les plantes ramassées sont cuisinées et dégustées.

Elle a une espèce favorite dans les Alpes, l’ortie. Avez-vous remarqué, dit-elle, que les plantes les plus utiles ont été mises de côté, sans doute pour des raisons commerciales ? « L’ortie, séchée, crue ou cuite, a tout. C’est une plante de chez nous, en cohérence avec notre milieu naturel, très accessible, qui régule l’organisme et amène des protéines. Pourquoi devrions-nous nous en priver ? Avec l’ortie, plus besoin de faire venir du soja pour nos vaches, en saccageant les forêts brésiliennes ».

Elle aime aussi beaucoup l’impératoire, « l’agro » en patois valaisan, « l’agru » au val d’Aoste, une plante alpine, qui pousse dans les montagnes, à partir de 1 500 m. Elle est un puissante anti-inflammatoire dont on peut faire des pommades.

Interview de Marlène Galletti, herboriste et olfactothérapeute.

D’où vous vient cette passion pour les plantes?
J’ai grandi dans une famille rurale. Nous n’allions jamais chez le médecin. Les Anciens avaient une très grande connaissance de la nature, qu’ils respectaient. Regardez avec quel génie ils ont su gérer l’eau, à travers les bisses. J’ai beaucoup appris d’eux. Le respect et la connaissance de la nature sont dans mes veines ».

Marlène Galletti

Les plantes peuvent être dangereuses?
Je dis toujours qu’avant de consommer une plante, il faut la connaître à 100 % —-99 %, ce n’est pas suffisant. L’ail de l’ours est excellente à cuisiner mais si on la confond avec la colchique, très toxique, ça fait très mal !

Qu’apprend-on lors de vos balades aromatiques?
J’emmène des randonneurs, sur un ou plusieurs jours, découvrir les plantes, leurs vertus médicinales et culinaires. Je viens de rentrer du Lötschental. On est aussi allé, cet été, dans la Vallon de Rechy, à Chandolin et bien d’autres destinations. J’organise aussi des ateliers culinaires. A l’issue de la balade, nous cuisinons et dégustons les plantes ramassées dans la nature. J’aime beaucoup l’ortie. Je fais partie du comité valaisan de « slow food » et durant la semaine du goût, j’ai  eu cuisiné les « ortifolies ». De l’entrée au dessert, tout était fait à base d’ortie. J’ai servi un vin d’ortie, excellent ! Des chips, cakes ortillés, pesto aux orties, des muffins, sorbets, lasagnes, même du  poisson farci aux orties. J’invente des recettes. Je suis aussi attentive aux informations que je donne, pour ne pas endommager le biotope naturel.

J’aime l’ethnobotanique, car ce qui me passionne ce sont les liens entre les plantes, leur milieu et notre histoire humaine.

On peut tout prendre de lortie?
Pour la cuisiner, on utilise uniquement le sommet de la plante, les derniers dix centimètres. Ses feuilles sont toniques, dépuratives, diurétiques, anti-inflammatoires. L’ortie est une plante ligneuse et on en faisait autrefois des cordes, du tissus extrêmement résistants.

La nature nous donne tout, même en hiver. Savez-vous qu’avec des aiguilles de pin en tisane vous pouvez soigner vos maladies respiratoires. Il y a tellement de vertus dans la Nature.


Entretien : zvg, Romaine Jean

 

Avez-vous aimé cet article?
Chaque petit don contribue à rendre possible de futures contributions. Merci beaucoup!

Partagez cet article.

Schreiben Sie einen Kommentar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bleiben Sie informiert

und erhalten Sie per E-Mail eine Auswahl der besten Artikel und Informationen.

 

Millefolia:
natürlich
gesund
vielseitig

 

Millefolia-Newsletter: ausgewählte Artikel, Tipps und Veranstaltungen
Dakomed-Newsletter: Informationen zu politischen Entwicklungen und Verbandsaktivitäten

Welche unserer Newsletter möchten Sie abonnieren?

Vielen Dank! Wir haben Ihnen eine E-Mail gesendet, bitte bestätigen Sie Ihre Anmeldung durch Klick auf den Link.

Tenez-vous au courant

en recevant par courriel une sélection des meilleurs articles et informations. 

 

Millefolia :
Nature
Santé
Diversité

 

Infolettre Millefolia : articles choisis, conseils, manifestations
Infolettre Fedmedcom : informations sur l’évolution politique et les activités des associations

Infolettres désirées

Merci beaucoup ! Nous vous avons envoyé un e-mail, veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien.