fbpx
Startseite Corona-Virus Prendre soin de soi pendant l’hiver du Covid-19

Prendre soin de soi pendant l’hiver du Covid-19

von Redaktion Millefolia
Eine gute Portion Selbstfürsorge hilft durch den Corona-Winter.

L’hiver marqué par le coronavirus approche à grands pas. Les inquiétudes liées à la maladie et au travail, mais aussi les restrictions de contacts sociaux plongent de plus en plus de personnes dans la déprime. C’est ce que constatent aussi les thérapeutes de Shiatsu suisses dans leur pratique quotidienne. Savoir prendre soin de soi-même est essentiel à l’heure actuelle et constitue un aspect important du travail thérapeutique complémentaire. Mais comment réussir à bien s’occuper de soi en ces temps de Covid-19 ?

En Suisse, une personne sur deux se sent plus stressée qu’avant la crise sanitaire. C’est le résultat d’une étude récente de l’Université de Bâle. Dans les cabinets, cette évolution se confirme. Près de la moitié des thérapeutes de Shiatsu suisses ont observé un net changement dans les préoccupations de leurs clients depuis la réouverture des cabinets au printemps dernier : les craintes, l’insécurité, la dépression et le stress se font sentir.

Trop de stress, pas assez de bonheur

La raison de cette hausse de sensation de stress réside dans notre système nerveux et hormonal. En temps normal, les contacts sociaux contribuent à une réduction du niveau de stress, car l’échange avec autrui nous calme et le contact physique renforce notre système immunitaire. Or dans cette situation incertaine, nous devons renoncer à la proximité, ce qui place l’être humain, qui est un être social, devant un dilemme et provoque des réactions de stress sur le plan neurobiologique. Actuellement, on peut donc observer dans toute la société une perception de la réalité qui est dominée par la peur et une augmentation des réactions de stress (de lutte ou de fuite).

En temps normal, les contacts sociaux contribuent à une réduction du niveau de stress, car l’échange avec autrui nous calme et le contact physique renforce notre système immunitaire.

Si le manque de proximité lors du premier confinement a été compensé par le beau temps et, dans de nombreux cas, par des activités en plein air grâce à la liberté nouvellement acquise due au télétravail, ce sont maintenant les mois d’hiver sombres et froids qui nous attendent. Les personnes seules ou celles qui ne peuvent pas travailler ou qui ont peur de perdre leur emploi se sentent particulièrement stressées et isolées. Leur motivation de se maintenir en forme peut vite baisser − un cercle vicieux, car l’inactivité réduit la production des « hormones du bonheur » telles que la dopamine et les endorphines.

7 recommandations pour bien prendre soin de soi pendant l’hiver du Covid-19

Sabine Bannwart, présidente de l’Association Suisse de Shiatsu.

Sabine Bannwart, présidente de l’Association Suisse de Shiatsu.

Sabine Bannwart est thérapeute de Shiatsu et présidente de l’Association Suisse de Shiatsu. Depuis la réouverture de son cabinet au printemps dernier, elle a constaté que davantage de personnes souffrent de craintes, d’insécurité, de dépression et de stress. Voilà sept conseils qu’elle donne pour bien passer l’hiver du Covid-19.

  1. Accepter la situation
    Une première étape importante consiste à accepter la situation due au Covid-19 et les restrictions qui en résultent. L’acceptation ne signifie pas que l’on passe sous silence la situation difficile. Il s’agit plutôt d’accepter les sentiments qui y sont associés.
  2. Renforcer les ressources
    L’acceptation libère des forces qui sont désormais disponibles pour rendre la situation plus supportable. Dans la limite du possible, il s’agit donc d’adapter son comportement et d’économiser ou de renforcer ses ressources. Ce faisant, la sensation de stress diminue, ce qui est bénéfique pour le système immunitaire.
  3. Rester actif physiquement
    Faites régulièrement de l’exercice. L’activité physique, qu’elle soit intensive ou modérée, stimule la sécrétion des hormones dites du bonheur telles que la dopamine et l’endorphine. L’exercice régulier augmente la libération de ces hormones à long terme. Vous vous sentirez plus satisfait et plus équilibré.
  4. Contrôler l’afflux des informations
    Ne vous informez qu’une ou deux fois par jour sur la crise sanitaire. Le flot constant d’informations sur le nombre de cas et les effets des mesures peut avoir un impact considérable sur le moral et provoquer des sentiments négatifs.
  5. Prendre du temps
    Prenez du temps pour vous. Réalisez des petits projets que vous avez toujours remis à plus tard par manque de temps. Que ce soit un réaménagement dans votre foyer, la lecture d’un livre ou d’une biographie, une modification des habitudes alimentaires, profitez du temps pour découvrir quelque chose de nouveau.
  6. Entretenir les contacts sociaux
    L’entretien des contacts sociaux habituels est devenu particulièrement difficile dû aux mesures prises contre le Covid. Téléphonez plus souvent et appelez de vieux amis. Les visioconférences ou chats en ligne apportent aussi une certaine proximité.
  7. Chercher de l’aide
    Parlez ouvertement de vos émotions avec vos amis et votre famille. En l’absence de tels contacts, demandez l’aide de tiers – selon votre état de santé – sous forme d’une thérapie complémentaire ou d’une psychothérapie.

Accepter la situation et prendre soin de soi

La thérapie de Shiatsu rééquilibre le corps, l’âme et l’esprit.

Dès lors, la question se pose de savoir comment réduire le stress et vivre des moments de bonheur en ces temps difficiles. Selon Sabine Bannwart, présidente de l’Association Suisse de Shiatsu, le premier pas est d’accepter les difficultés actuelles et de rester confiants de pouvoir les surmonter. L’acceptation nous permet de vaincre nos frustrations et nous rappelle que bien s’occuper de soi est une priorité.
Prendre soin de soi-même consiste à reconnaître ses besoins sur le plan physique, mental et émotionnel et à y répondre lorsque cela paraît juste et faisable. En ce faisant, nous réduisons le stress et calmons notre système nerveux. Il n’existe pas de recette universelle qui dit comment bien s’occuper de soi-même. Toutefois, dans la situation actuelle, il existe des comportements et attitudes qui ont de bonnes chances d’avoir une influence positive sur notre bien-être (voir encadré).

Créez des moments qui sont source de joie et de plaisir pour vaincre les sentiments de peur et de désespoir.

« Créez des moments qui sont source de joie et de plaisir pour vaincre les sentiments de peur et de désespoir », dit Sabine Bannwart. Si ce n’est pas possible, elle recommande de chercher de l’aide – auprès de sa famille, des amis ou dans le cadre d’une thérapie. La thérapie complémentaire, dont la méthode Shiatsu, s’inscrit dans une approche thérapeutique globale. Les personnes qui ont du mal à sortir d’un état de stress et d’épuisement peuvent en profiter particulièrement. Dans le cadre de cette thérapie, le corps, l’âme et l’esprit retrouvent leur équilibre et les personnes découvrent comment prendre soin d’elles-mêmes au quotidien.

Thérapie complémentaire méthode Shiatsu

Le Shiatsu est d’origine japonaise et signifie « pression des doigts ». Cette méthode thérapeutique est basée sur la philosophie et les principes de santé traditionnels de l’Extrême-Orient. C’est à l’aide de pressions différenciées le long des méridiens que le Shiatsu soulage les troubles physiques et psychiques, procure une profonde détente et stimule les forces naturelles d’autorégulation. La thérapie agit sur le corps, l’âme et l’esprit et place le rétablissement global de l’être humain au centre de son action thérapeutique.
Le Shiatsu est une des 20 méthodes reconnues de la thérapie complémentaire OrTra TC. Depuis septembre 2015, les futurs thérapeutes complémentaires de la méthode Shiatsu ont la possibilité d‘obtenir un diplôme fédéral. Le Shiatsu peut accompagner et compléter une thérapie en médecine conventionnelle ou alternative et les prestations sont prises en charge par les assurances complémentaires.

Source : Étude de l’Université de Bâle de Quervain, Dominique, et al. (2020). The Swiss Corona Stress Study. 

Photos: idd


Ce texte à été mis à disposition par l’Association Suisse de Shiatsu. La plupart des cabinets des membres de l’Association Suisse de Shiatsu sont ouverts. Une liste de tous les membres (avec recherche rapide).

Avez-vous aimé cet article?
Chaque petit don contribue à rendre possible de futures contributions. Merci beaucoup!

Diesen Beitrag teilen

Schreiben Sie einen Kommentar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bleiben Sie informiert

und erhalten Sie per E-Mail eine Auswahl der besten Artikel und Informationen.

 

Millefolia:
natürlich
gesund
vielseitig

 

Millefolia-Newsletter: ausgewählte Artikel, Tipps und Veranstaltungen
Dakomed-Newsletter: Informationen zu politischen Entwicklungen und Verbandsaktivitäten

Welche unserer Newsletter möchten Sie abonnieren?

Vielen Dank! Wir haben Ihnen eine E-Mail gesendet, bitte bestätigen Sie Ihre Anmeldung durch Klick auf den Link.

Tenez-vous au courant

en recevant par courriel une sélection des meilleurs articles et informations. 

 

Millefolia :
Nature
Santé
Diversité

 

Infolettre Millefolia : articles choisis, conseils, manifestations
Infolettre Fedmedcom : informations sur l’évolution politique et les activités des associations

Infolettres désirées

Merci beaucoup ! Nous vous avons envoyé un e-mail, veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien.